Hommage à toutes les raccommodeuses

Il y a un peu plus d’un an, Bobinette voyait le jour. Activité modeste et artisanale axée sur la couture… Couture, Bobine… Dans les esprits le lien est vite fait, c’est logique et censé… Et pourtant… Bien que cela soit en lien direct avec la bobine de fil, derrière Bobinette se cache aussi Bobone… un hommage à toutes les grands-mères qui ont marqués mon parcours de couturière.

Aujourd’hui, je voudrais m’arrêter quelques instants sur l’une d’entre-elle, Ma Mamy, la première…

 

 

Si elle ne se qualifiait pas de couturière, elle était sans conteste la raccommodeuse de la famille, un bouton, un trou, un fermoir, patience et recommencement perpétuel. Rapiécer, raccommoder, refermer, réparer, remplacer, … Quelle minutie.

A de très nombreuses reprises, je lui ai confié mon nounours, celui-là même qu’elle et mon Papy m’ont offert le jour de ma naissance…  confectionné en tissus parachute, très doux, très agréable pour se caresser le nez tout en suçant son pouce. Ce nounours fut mon élu, mon tendre, mon préféré, mon doudou d’amour (et d’eau fraîche). Un trou par-ci, un trou par-là… Les yeux qui tombent, la cravate qui s’use, le nez qui ne tient plus en place, et puis les années faisant, elle a dû rapiécer, et rapiécer encore… Actuellement, j’en suis au stade où je remplace ses propres pièces de tissus… Pour en revenir aux innombrables trous, je peux l’avouer maintenant, parfois je le faisais exprès. J’aimais qu’elle s’occupe de lui, c’était un peu une manière de s’occuper de moi.

 

 

Lorsque j’ai créé Bobinette, j’ai proposé trois grands services : Lavable et Réutilisable, axé sur le Zéro Déchet, Confection textile, en fonction des besoins et des envies, et enfin un service de Chirurgie Doudou, raccommodage spécialisé en nounours.

Ce service, c’était un clin d’œil à ma mamy, un hommage à ses heures de patience, à sa persévérance, au sacre du doudou… Aujourd’hui, je dois bien vous avouer que si raccommoder n’est franchement pas mon dada, (ma pile de raccommodage est souvent bien haute et je reporte sans cesse cette corvée) pour les doudous c’est autre chose, c’est magique, poétique, passionnant. J’adore réparer ses petits être de coton, redorer leurs blasons, … Réparer un doudou, c’est comme rapiécer un cœur d’enfant, …

Ce service de chirurgie pour doudou, c’est à elle que je l’ai dédié. N’oublions pas de préciser que le lit de mon petit hôpital est le petit lit de poupée que mon Papy, son époux, m’avait fabriqué, garni par les soins de ma Mamy. Dans le fond, Bobinette boucle la boucle.

Ayons une pensée à toutes ces mamys, à toutes ces bobones, à toutes ces bobines qui marquent nos enfances, nous offrent des souvenirs tendres, et qui sans y toucher ont bel et bien révolutionné nos vies.

 

 

1 réflexion au sujet de “Hommage à toutes les raccommodeuses”

  1. quel bel hommage. ça me fait penser à ma grand-mère et je sais aujourd’hui que grâce à elle, j’aime le tricot, le crochet et modestement la petite couture mais je pense venir vous rencontrer pour me perfectionner….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s