Un doudou pour la vie !

Un doudou

Un doudou…

Quelques morceaux de tissus assemblés pour créer un bonhomme, un lapin, un ours, une poupée de chiffon… Ou tout simplement, un vêtement, un drap, une couverture… dans tous les cas, de « simple » (morceaux de) tissus, rempli de tellement d’amour, d’attention, d’odeurs, d’énergie, de bave, …

Un doudou…

Un petit bout de la maison, de papa-maman qui reste accroché à bébé, un compagnon de jeu, de sieste, de câlins, … Un objet qu’on aime serrer dans ses bras pour se réconforter, se rassurer, s’endormir,… un petit morceau de son enfance, de son innocence qu’on cherche à préserver.

Un doudou,

Une âme… Une vie… Un souvenir… Un peu de douceur dans ce monde de brutes.

Quelle catastrophe lorsque celui-ci est perdu, ou lavée, ou lorsqu’il sent trop le propre, s’use, se décolore, a été oublié à l’école, se découd, s’abîme, se terni, vieilli… c’est une petite part de nous même, de tendresse, de réconfort, de notre histoire qui nous échappe.

Du souvenir à la chirurgie.

Enfant, j’ai confié à maintes reprises mon doudou à ma mamy qui s’évertuait à réparer, à raccommoder, à soigner mon élu. J’adorai le confier à ses dix doigts, en sachant qu’il me reviendrait fidèle, malgré l’usure et nos aventures. Réalisé en toile parachute, il n’a pas tardé à devoir subir le rapiècement : une pièce de tissus par là, une autre par ici. Actuellement, à l’exception de ses oreilles et de ses bras, il est entièrement recouvert de pièces. J’en suis même au stade de devoir remplacer les pièces de tissus posées par ma grand-mère. Il a vécu, et malgré une retraite au calme sur un siège de la chambre, il continue de s’user.

Si le nom ‘Bobinette’ est un témoignage à toutes les ‘Bobones’ qui ont marqué mon parcours de couturière, le service de chirurgie pour doudou était une manière de boucler la boucle par rapport à mon projet ; un petit clin d’œil à ma mamy, un service un peu gag, une dimension un peu sacrée, une astuce qui ferait plaisir, et qui rencontrerait au mieux son petit succès d’estime auprès des parents.

 

 

Que pour les enfants?

Quel ne fut pas ma surprise de me rendre compte qu’il y avait de la demande… chez les adultes. Désormais, j’aime préciser que je répare les doudous quel que soit l’âge du propriétaire, ce qui fait sourire les gens, les mets mal à l’aise, car ils savent que chez eux un doudou en piteux état somnole à l’abri dans une valise ou sur le haut de l’étagère. J’ai souvent entendu : « Mais le mien, c’est un vieux, un très vieux, il n’y a plus rien à en faire, il est tellement usé, je n’ose plus le sortir, ce n’est pas rattrapable… » Et jusqu’à présent, j’ai toujours relevé le défi et rendu un doudou en pleine forme. J’avais sous-estimée, quel que soit l’âge, qu’il est important de prendre soin de cette part de l’enfance.

Quelques patients !

Depuis l’ouverture du service, l’atelier de Bobinette a déjà reçu plusieurs pensionnaires. Wouf le chien, Madame la vache, plusieurs ours, Georges un flamant rose, un fond de parc, et  même un requin géant… J’ai de nouveau réparé pour la énième fois mon doudou, et remplacé le ventre du ‘Ouatou’ de mon fils. Bref, il y a du passage…

Mais il y a aussi eu Georges le lémurien… Ou plutôt devrais-je dire, Georges LES lémuriens. Trois doudous identiques et en piteux état. Tête sur le point de se détacher, et visiblement déjà raccommodées maladroitement, boite à musique hors service, tête évidée, jambes et bras plats, queues mâchonnées, petits trous d’usures, coutures qui lâchent, accessoires en lambeaux… bref, il y a du travail, mais rien n’effraie Bobinette quand il est question de réparer un doudou.

Le propriétaire s’approche de moi :

  • Bonsoir Bobinette, …

Houlàlà, j’ai les larmes aux yeux… C’est la première fois qu’on m’appelle Bobinette s’en connaitre mon ‘vrai’ prénom, et j’en suis émue. Et le bonhomme à l’air sacrément sûr de lui et au courant de la raison de ma présence.

  • Alors voilà les doudous. Tiens, regarde celui-là je m’embêtais alors je lui ai vidé la tête. Tiens, mets-les dans ta boite.

J’inspecte les deux premiers lémuriens (Georges III, ça sera pour plus tard). La maman me donne les directives et m’indique à quoi il est censé ressembler. Je demande aux parents s’ils souhaitent que les doudous y soient identiques. Parce que même en faisant des miracles, je n’ai qu’une aiguille, pas de baguette magique. Autant un racheter un neuf…

La maman me rassure, ils ont déjà essayé, le petit ne veut pas. Ce n’est pas son doudou, les nouveaux du magasin. Les parents souhaitent que les Georges gardent l’aspect des doudou de M. , qu’ils gardent la trace de leurs vies avec leur propriétaire mais qu’ils cessent de se découdre, de perdre la tête, que les petits anneaux coincés dans la patte soit remplacés, que les élastiques fatiguées des bras soient retirés, que les boites à musique usées soient extraites, que les petits trous soient refermés, …  être fidèles à leurs histoires, mais soignés.

Un service poétique !

Il me semble que c’est là la force du service de chirurgie pour doudou proposé par Bobinette. Ne pas vouloir nier le passé, mais être encore plus fort pour l’avenir.

J’ai adoré réparer ces Georges, et tous les autres doudous qui m’ont été confiés. Je n’exécute pas qu’un acte technique, c’est avant tout une réparation sacrée, un raccommodage poétique, un travail de magicienne.

En soignant ces élus au cœur d’ouate, je ne cherche pas à restituer un doudou qui ressemble à ce qu’il était à son origine, mais j’espère panser ces petits bouts d’histoire. En prendre soin, redorer le blason, préserver ce petit bout de l’âme, espérant panser aussi le cœur de son propriétaire, et lui remettre un doudou le plus fidèle possible à ce qu’ils ont vécu ensemble, fidèles à ses failles, ses faiblesses et les marques de toutes leurs aventures.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s